Publié le : 23 avril 20214 mins de lecture

Par souci d’économie à l’usage ou par conscience écologique, de plus en plus de Français se tournent vers la moto électrique. Elle est en effet moins dangereuse qu’un modèle thermique. Homologués, zéro émission pour la voie publique, mais ce n’est pas pour autant qu’elle peut se passer d’assurance parce qu’elle n’en demeure pas moins risquée pour le conducteur ou pour les tiers. Vous devez alors en trouver la formule adaptée en termes de protections.

Pourquoi assurer une moto électrique ?

Souscrire une assurance moto électrique n’est pas un choix personnel, mais une obligation imposée par la loi. La législation française considère en effet que quiconque utilise un moyen de transport, quel que soit son type, est susceptible d’engager sa responsabilité en cas de dommage (corporel ou matériel) causé à un tiers. Elle pose alors une règle simple qui dit que tout véhicule terrestre à moteur destiné à rouler sur le sol doit être assuré. Elle résulte de l’article L324-1 du Code de la route et de l’article L211-1 du Code des assurances. Alors, même si son moteur est électrique, la moto reste un véhicule terrestre. L’assurance se révèle donc nécessaire. Un autre motif de le faire est que l’assurance protège tout autrui impliqué dans un accident, qu’il s’agisse des dégâts physiques (sans limites) ou matériels. Vous ne devez pas donc vous tarder pour en souscrire, cliquez ici pour en savoir plus.

Quelle assurance moto électrique choisir ?

Il n’y a pas vraiment de différence entre l’assurance moto électrique et la moto classique. Vous aurez accès aux formules habituelles comme pour une machine thermique. Il y a la garantie « essentielle » correspondant au « tiers » comprenant la Responsabilité civile. C’est le minimum légal pour protéger une personne que vous pourriez blesser en conduisant, mais il ne vous couvre pas ainsi que votre moto. Vous pouvez sinon prendre la formule intermédiaire ou tiers+. Cela vous permet d’être mieux protégé contre les éventuels dommages en cas de sinistre ou encore contre le vol, le vandalisme et l’incendie. Il y a enfin la garantie tous risques, c’est-à-dire le contrat le plus sécurisant, mais qui est aussi le plus cher. Elle vous couvre pourtant de tous les dégâts subis ou causés à un tiers. À vous donc de choisir le plus adapté à vos besoins et votre budget.

Combien coûte une assurance moto électrique ?

Plusieurs facteurs rentrent en compte afin de calculer le prix de l’assurance 2 roues électriques. Il varie par exemple en fonction de la dangerosité de la zone dans laquelle vous vous trouvez. Les assurances dans les grandes villes (où le risque d’accident ou de vol est plus élevé) sont plus chères que celles dans les campagnes tranquilles. Le tarif peut aussi changer selon le modèle du véhicule et votre profil conducteur (vos habitudes de conduites, vos malus…) La sécurité de l’endroit où vous garez la moto a également un impact sur le prix. Peu importe, les assureurs proposent souvent des coûts préférentiels dans le but d’inciter les gens à utiliser un appareil plus écologique et de rouler propre. De plus, les propriétaires d’une telle machine sont plus prudents et plus soigneux de son bien au vu du coût d’achat qui est encore plus élevé. À part cela, ce type de véhicule a une autonomie limitée et ne peut circuler que sur de petites distances. Voilà pourquoi le prix de son assurance est plus faible, voire 20 à 30 % moins cher que celui qui s’applique aux thermiques.