Assurance, qui a le droit de conduire ma voiture ?

Imaginons que nous ayons des amis ou de la famille qui font un court séjour chez nous. Ils ont pris l’avion pour venir nous voir, ils viennent donc de loin. Une fois arrivés, ils nous demandent s’ils peuvent aller faire quelques courses en voiture. Étant donné que nous avons un emploi du temps chargé, on leur donne juste les clés de la voiture sans pour autant les accompagner.

La protection du conducteur

Mais avant de prêter notre voiture, on devrait bien regarder notre contrat d’assurance automobile. Il est possible effectivement que la voiture soit conduite par plusieurs personnes, comme notre conjoint ou nos enfants qui ont l’âge légal de la faire. Ils seront évidemment signalés chez notre compagnie d’assurance en tant que conducteurs « secondaires ». On devra donc payer juste un peu plus la prime mais s’il y a un accident, on bénéficiera de la protection du conducteur.

Un conducteur occasionnel

On a donc vu la situation s’il s’agit d’un membre de notre famille. Mais revenons à présent sur notre illustration. Que faire si quelqu’un qui n’est pas signalé dans notre assurance automobile nous demande notre voiture ? On veut bien le dépanner, mais comme on a vu, il faut absolument vérifier ce qui est mentionné dans notre contrat. En général, il y a cette situation dans le contrat d’assurance automobile. Mais alors, si le moindre accident arrive alors que notre voiture est entre les mains de quelqu’un d’autre que nous, ce sera nous qui subirons toutes les conséquences. En effet, on aura non seulement une franchise majorée mais également un malus. Surtout si on a laissé notre véhicule à un jeune conducteur, on risque vraiment d’avoir un gros problème avec notre compagnie d’assurance.

Faire preuve de bon sens

Si on a des doutes par rapport à notre assurance automobile, il vaut mieux demander directement à notre assureur en passant un coup de fil. Dans certains contrats d’assurance automobile, il est clairement indiqué que nous serons le seul à être le conducteur de notre véhicule. Mais nous devons également réfléchir et avoir du bon sens avant de prêter notre voiture à n’importe qui. Il faut que cette personne ait le permis en bonne et due forme mais aussi qu’il soit digne de confiance. On peut tous avoir le permis mais conduire trop vite ou sans faire attention. Donc, on va veiller à ne pas laisser notre véhicule entre les mains de quelqu’un d’imprudent. N’oublions pas que nous sommes tout autant responsable s’il cause un accident avec notre voiture.

Assurer sa voiture au tiers ou tout-risques, comment choisir ?
Astuces pour remplir un constat lisible