Comparez les offres pour protéger votre logement au meilleur prix !

L’assurance habitation en clair…

A quoi sert l’assurance multirisque habitation ?

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires et copropriétaires mais ne l’est pas pour les propriétaires. C’est une assurance qui sert à protéger vos biens et vos proches en cas de vol, d’incendie, d’inondation ou autres sinistres. L’assurance habitation comporte aussi la couverture de la responsabilité civile qui assure aussi les dommages causés à autrui (locataires, voisins, femme de ménage, facteur…) dans le cadre de votre vie privée. Si un dégât des eaux, prenant naissance dans votre appartement endommage celui de votre voisin, vous serez donc couvert par votre assureur. De même si vous abîmez un meuble chez un ami, votre assureur indemnisera votre ami. Certains assureurs vous proposent des options de dédommagement ou de remplacement des biens perdus pour vous dépanner dans ces moments difficiles où vous n’avez plus ce qu’il vous faut sous la main et avez besoin de solutions rapides.

Comment faire le bon choix d’assurance multirisque habitation ?

L’assurance multirisque habitation comprend des garanties de base, des garanties annexes et des extensions optionnelles. Puisque que vous retrouverez les garanties de base telles les garanties dommages matériels, responsabilité civile, défense juridique…dans presque toutes les assurances multirisque habitation, vous devriez, pour bien choisir votre assurance Multirisque et pour mieux comparer les contrats, prêter attention aux points suivants même si il faut toujours lire tout votre contrat :

  • les personnes assurées en Responsabilité Civile
  • les personnes indemnisables en cas de sinistre
  • la valeur retenue comme base d’indemnisation des biens sinistrés
  • le plafond de chaque garantie et éventuellement la franchise restant à charge
  • la définition des biens garantis
  • les conditions de la garantie Vol
  • les garanties optionnelles
  • les exclusions
  • les prestations en Assistance et en Protection Juridique
  • la définition des termes mobiliers et objets de valeurs dans les contrats

Pourquoi faut-il bien évaluer ses biens avant de souscrire une assurance multirisque habitation ?

Vous pouvez faire des économies ou assurez au mieux vos biens en faisant une évaluation la plus précise possible de vos biens.

Quand vous ferez des demandes de devis, il vous sera demandé le montant estimé de vos biens et objets de valeur qui permettra de déterminer le montant de la prime d’assurance et de l’indemnisation en cas de sinistre.

Sous-évaluer ses biens pour payer une prime faible, fait que vous ne serez pas bien indemnisé en cas de sinistre. Restez réaliste dans vos estimations, en surévaluant la valeur de vos biens vous paierez une prime trop élevée sans pour autant pouvoir être indemnisé au-dessus de la valeur de vos biens. S’enrichir grâce à l’assurance est une pratique interdite qui ne vous vaudra aucun dédommagement en cas de sinistre.

Que faire en cas de sinistre ?

Pour vous aider à vous préparer et à être réactif lors de la survenu d’un sinistre prenez connaissance des démarches à suivre, justificatifs à préparer et délais à respecter (les délais de déclaration de sinistre peuvent varier d’un assureur à l’autre, lisez donc bien les délais stipulés dans votre contrat d’assurance habitation). Les déclarations de sinistre doivent se faire par lettre recommandée afin de vous prémunir contre toutes éventualités.

NB : Vous remarquerez au fil de vos lectures que vous avez en général 5 jours pour déclarer un sinistre, ce délai est ramené à 2 jours s’il s’agit d’un vol. Pour un sinistre couvert au titre de la garantie catastrophes naturelles, vous avez 10 jours après la publication de l’arrêté ministériel au Journal Officiel.

Déclaration de sinistre :

Dur moment que d’être victime ou d’avoir une victime d’un sinistre dans votre logement suite à un dégât des eaux, incendie, cambriolage et vol, dommage électrique, bris de glace, accident ménager, ou dommage causé à un tiers. Pour être réactif lors de la survenu d’un sinistre reportez-vous aux conditions générales et conditions particulières de votre contrat avant même que le sinistre n’arrive et le mieux serait de prendre connaissance de ces conditions à la souscription de votre contrat. Dans le stress et la panique vous n’aurez pas le temps de lire ces conditions et vous n’aurez pas les bons réflexes.

Il est recommandé de ne pas effacer toutes les traces du sinistre avant la visite d’un expert. Bien sûr Si vous avez des questions, contactez un professionnel de l’assurance, documentez-vous au maximum pour comprendre le contenu du contrat (montant de la prime et des franchises, types de risques couverts, garanties et exclusions prévues, personnes couvertes par l’assurance, modalités de résiliation…).

Protection juridique, cette garantie méconnue inclue dans les contrats d’assurance
Qu’est-ce que la garantie responsabilité civile ?